Pourquoi consommer local ?

10 bonnes raisons de consommer local

Pourquoi consommer local ? Pour commencer nos régions sont pleines de talents et notre terroir est riche. Il est diversifié et capable de nous alimenter tout au long de l’année de façon variée. Voici donc 10 bonnes raisons de favoriser les produits de nos régions et de devenir locavore !  

Privilégier les producteurs locaux c’est bon pour votre santé, pour l’économie et pour l’environnement !

1 – Consommer local pour soutenir l’économie

et valoriser le savoir-faire artisanal. En consommant près de chez vous, vous agissez pour la rémunération à leur juste valeur des producteurs et à la sauvegarde du savoir-faire artisanal Français. En choisissant des fruits produits localement vous luttez contre la délocalisation et favoriser le développement des circuits courts.

Aile d'avion, transport des produits non issus du commerce local
2- Diminuer l’empreinte carbone de notre alimentation en devenant locavore

Certains produits parcourent des milliers de kilomètres avant d’atterrir dans nos assiettes. Les distances et les temps de transports sont alors infiniment plus longs et plus polluants que la distribution en circuit court pratiquée par les producteurs locaux.

3- Être plus respectueux de l’environnement

Manger Bio est une bonne chose, on ne va pas se mentir. Mais un produit BIO qui aura parcouru la moitié de la planète aura un impact environnemental bien plus négatif qu’un produit local.

4- Limiter les emballages plastiques à usage uniques

Plus nos aliments voyagent sur de longues distances, plus ils sont enrobés d’emballages plastiques. La production locale livre les aliments dans leurs contenants initiaux. Certains producteurs proposent même un service de consigne permettant la réutilisation des contenants. C’est tout le même beaucoup plus rationnel non ?

5- Production locale = respect de la saisonnalité des produits

Privilégier des produits de saison permet de diminuer l’empreinte carbone de l’agriculture. Une salade produite hors saison en serre consomme jusqu’à deux fois plus de carbone qu’une salade cultivée naturellement. Cela permet aussi de se procurer les aliments au moment où leur production est naturellement plus abondante et donc au meilleur prix, mais surtout avec du goût !

Rayons de miels visibles sur une ruche ouverte.
Rayons de miel dans une ruche ouverte
6- Traçabilité des produits et transparence des producteurs

Cela permet de s’assurer de la provenance et de la qualité de nos aliments. Avoir des repères sur la qualité de ce que l’on achète est très important car c’est aussi un moyen de contrôler ce que l’on achète et d’avoir confiance. Les cahiers des charges français intègrent des normes exigeantes et imposent des contrôles rigoureux et réguliers aux producteurs. Ce n’est pas le cas d’autres pays où la traçabilité des aliments est douteuse. des labels et marques régionaux de plus en plus nombreux permettent de donner des indications de qualité faciles à identifier.

7- Etre locavore c’est aussi profiter de réelles valeurs nutritionnelles

La grande distribution pousse les producteurs à récolter avant maturation. Les fruits et légumes importés sur de longues distances terminent de mûrir dans leur carton de transport. Cette récolte prématurée ne permet pas aux aliments d’atteindre leur valeur nutritionnelle et leur teneur en vitamines naturelle. Les produits locaux nécessitent donc moins voire pas du tout de conservateurs car ils arrivent directement du champ à votre panier. Si le miel est imputrescible, les législations étrangères différents, et certains miels importés peuvent être coupés au sirop ou à l’eau.

8- Consommer local pour profiter des saveurs plus prononcées

Nous sommes nombreux à constater que les tomates d’hiver qui ont poussé sous lumière artificielle n’ont aucun goût! De la même manière qu’avec les qualités nutritives, un fruit ou légume lorsqu’il est de saison et récolté à maturité aura développé l’intégralité de ses arômes. Les saveurs sont alors exaltantes et nos assiettes ont un goût incomparable…

9- Un contact direct avec les producteurs

La proximité favorise l’échange entre les producteurs et les consommateurs. Cela permet d’en apprendre toujours plus sur la production de nos aliments, comment bien les choisir et bien les consommer. Nous apprécions particulièrement de vendre nos miels sur les marché car cela nous permet de réellement présenter et mettre en valeur notre travail, mais aussi de recevoir les retours de nos clients, si précieux pour nous.

10- Consommer local est des plus en plus accessible

Les canaux de distributions en circuit court sont en plein développement. Les producteurs locaux sont référencés sur de plus en plus d’applications, de sites Web, de blogs… On les retrouve sur les marchés de producteurs et au travers des AMAP et services de livraisons de panier qui se multiplient en ville.

Consommer du miel local
Romain, apiculteur chez l’Essaim de la Reine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *