L’importance du pollen dans l’apiculture

Existe t-il différents pollens ?

La réponse est oui ! 
On distingue le pollen anémophile et le pollen entomophile. Les pollens anémophiles correspondent aux pollens transportés par le vent. Ce sont eux qui sont responsables des allergies. Les pollens entomophiles sont quant à eux transportés par les insectes pollinisateurs. C’est donc de ceux-là que nous allons parler dans cet article. 

Comment le pollen est il récolté par les abeilles ? 

schéma de fleurs

Le pollen est produit par les étamines, l’élément fécondant mâle des fleurs. Les floraisons s’étalent de la fin de l’hiver au début de l’automne. Ainsi les butineurs peuvent le récolter durant une grande partie de l’année. Quand une abeille vient butiner une fleur, le contact de son corps avec les étamines fait tomber le pollen sur elle. En allant de fleurs en fleurs, elle en récupère un maximum et permet également aux plantes de se reproduire. Lorsqu’elle en a suffisamment, elle frotte ses pâtes sur son corps pour créer des boules de pollen que l’on appelle pelote. En réalité, elles sécrètent des gouttelettes de nectar préalablement emplis dans leurs jabots afin d’humidifier ces pelotes et d’assurer l’adhésion des pollens entre eux. A l’instant où la boule est assez grosse, l’abeille la rapporte dans la ruche et la dépose dans des alvéoles de garde-manger. 

A quoi sert le pollen dans une ruche ? 

Contrairement à ce que l’on pense, le pollen ne sert pas à fabriquer le miel. Il faut savoir que le miel, nourriture principale de l’abeille à l’âge adulte, se compose essentiellement de nectar. Le pollen, lui, est la nourriture principale des abeilles lorsqu’elles sont en état de larve. C’est pourquoi elles le stockent au plus près des couvains au sein de la ruche. Associé au miel, ils forment ce qu’on appelle « le pain des abeilles ». Il s’agit également de leur principale source de protéines.

Comment est il récolté par l’apiculteur ? 

grille à pollen

L’apiculteur installe une grille percée de trous de 5 mm de diamètre à l’entrée de la ruche. Cette grille a pour but de faire tomber une partie des pelotes situées dans les corbeilles des pattes arrières. Ces pelotes atterrissent ensuite dans un tiroir protégé par un grillage. En moyenne, une ruche produit entre 30 et 40kg de pollen chaque année et seulement 10% d’entre eux sont prélevés pour ne pas nuire à la colonie. Et on vous rassure, la grille n’ôte pas tout le pollen des pâtes de nos chères ouvrières qui continuent tout de même de pouvoir en profiter !

Venez également nous suivre sur nos réseaux sociaux pour découvrir nos actualités !  @l_essaim_de_la_reine / @Lessaimdelareine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *